07.02 - Conférence

Ici la Suisse…

Retour sur la conférence de Raphaëlle Ruppen Coutaz du 2 février 2017.

Une fois n’est pas coutume, c’est dans l’histoire que la SRT Valais a proposé de se plonger grâce aux compétences de Raphaëlle Ruppen Coutaz, maître assistante au sein de la section d’histoire de la Faculté des Lettres de l’Université de Lausanne et spécialiste, entre autres, de l’histoire des médias. C’est le Collège de l’Abbaye de St-Maurice qui a servi de cadre à une série de conférences fort intéressantes sur le paysage médiatique helvétique durant la Seconde Guerre mondiale.

Deux présentations ont été réalisées, grâce au soutien du Collège, pour les classes de cinquième année. Environ 180 étudiants ont ainsi pu découvrir le rôle et le contenu de l’information médiatique entre 1939 et 1945, à travers le point de vue d’un habitant de St-Maurice. Presse écrite, émissions de radio de la Société suisse de radiodiffusion (SSR), émissions de radios étrangères et ciné-journal rythmaient alors le quotidien. Une plongée qui a aussi présenté la manière dont les médias suisses se sont mis au service de la «défense nationale spirituelle» du pays face aux propagandes de l’extérieur.

Durant la soirée, ce sont les membres de la SRT Valais, dont une bonne vingtaine avait fait le déplacement, qui ont pu découvrir en détail le rôle et l’histoire du Service suisse d’ondes courtes (SOC), objet du travail de thèse de Raphaëlle Ruppen Coutaz et ancêtre de l’actuelle plateforme swissinfo.ch. Lancée en 1939, cette radio internationale a permis à la Suisse de disposer d’un véritable canal diplomatique informel durant la Seconde Guerre mondiale et après, notamment à destination tout particulièrement du public américain. Une radio qui a aussi servi de contact (parfois le seul) avec la diaspora helvétique, avant le développement massif des réseaux de télécommunication puis d’Internet.

Une journée très riche qui aura permis au plus grand nombre de découvrir un rôle méconnu de la SSR et de ses émissions radio sur le plan international durant la Seconde Guerre mondiale, participant ainsi au débat plus large sur le rôle du service public et son évolution au cours du temps.

Florian Vionnet, SRT Valais

Thèse de Raphaëlle Ruppen Coutaz «La voix de la Suisse à l’étranger»