Débats/discussions

Mise au point

Chaque dimanche à 20h, Mise au point revisite à sa manière l'actualité nationale et internationale. Mise au point c’est le magazine d'information de la TSR, diffusé en direct le dimanche soir à 20h00.

Le Conseil du public du 5 septembre 2011 s'est penché sur l’émission Mise au point.

Chaque dimanche à 20h, Mise au point revisite à sa manière l'actualité nationale et internationale. Mise au point c’est le magazine d'information de la TSR, diffusé en direct le dimanche soir à 20h00. Soucieux d’apporter une plus-value à l’information, il n’est pas rare de voir le sommaire bouleversé au dernier moment, afin de réagir très rapidement à l’actualité.

Les rubriques alternent sujets intemporels et sujets d’actualité, avec une pointe d’impertinence. Ses reportages s'intéressent à la politique, internationale comme nationale, aux faits de société…

Voir le site de l’émission

Commentaires

Le débat est clos depuis le 16.03.2011

Jean-Claude Michellod — 16.03.2011 00H00

L'équilibre entre l'information et la critique est bien établi et j'admire le degré d'impertinence modéré. Toutefois, je regrette régulièrement 1) les faux sourires de Mme Portier, ses tendances à se soucier plus de la prochaine question que du commentaire de l'invité 2) du manque d'écouter de Mme Gemperlé qui nous prive très régulièrement de la qualité de réponse de beaucoup d'invités... qui ont bien du courage. Renvoyez ces dames prendre des cours d'écoute ou alors proposez-leur de pré-enregistrer la séquence par respect pour les téléspectateurs et pour les invités, qui eux restent polis la plupart du temps, mais ce ne sont pas des professionnels de l'écran. Merci.

Sylviane et Bernard Delarze — 16.03.2011 00H00

Pour moi émission précieuse d'information. Malheureusement énervante avec les filasses bien trop présentes : le choix d'une sobriété dans la "mise en scène" devrait être le thème prioritaire pour les économies dans la nouvelle RTS...

Freddy Landry — 16.03.2011 00H00

D'accord, MAP est une bonne émission en général, surtout dans le prolongement du téléjournal, avec des sujets tout de même plus longs qu'au TJ. Reste à savoir le "sujet court" est l'idéal de l'information télévisée. Autrement dit, s'il le "TJ" est préférable à "Temps présent" ou aux documents d'une heure environ. Réponse personnelle : "Temps présent" m'ennuie rarement, le "TJ" le fait souvent. Tenez, dans l'édition du dimanche 15 mai, le sujet sur les mendiants. On prend acte sous diverses formes du coût d'inutiles démarches administratives, y compris avec incursion en Roumanie pour suivre un recommandé. Il eut été intéressant de savoir combien toutes ces démarches inutiles finissent par coûter. Le sujet a pris fin alors qu'il devenait intéressant. C'est là défaut fréquent de sujets trop courts de "Mise au point". Freddy Landry

Guillaume Bonvin — 16.03.2011 00H00

Sobriété ? L'originalité d'une émission passe aussi par des décors et une ambiance plateau recherchée. Et c'est certainement des économies de bouts de chandelle. Mise au Point est une des meilleures émissions d'information dans son genre. Des sujets courts, ciblés sur les préoccupations des habitants de ce pays. L'émission varie les thèmes sérieux et plus léger. A quand une quotidienne ? Une demie-heure par jour entre Couleur Locales et le journal par exemple ? 19h00 régional, 19h20 Mise au point, 19h45 Information, 19h15 Météo et 19h25 Le prime... on peut rêver non ?

Guillaume Bonvin — 16.03.2011 00H00

Trop court ? Je ne crois pas ! A l'heure où le 20 minutes (presse écrite) remporte toujours plus de succès, un sujet TV de 5 à 10 minutes est quasi un exploit. Sur la TSR il y en a pour tous les goûts. Pour ceux qui veulent des sujets longs : Temps Présent et les Docs. Pour ceux qui veulent du rapide : Mise au point, et pour ceux qui sont ultra pressés : le TJ. Toutes les rubriques ne peuvent durer 45 minutes.

Jean-Claude Michellod — 16.03.2011 00H00

Je ne crois pas être vieux jeu, mais sa longueur et l'idée de mettre ce sujet sur la zoophilie à une heure de grande écoute, me semble complètement déplacé, tant dans le bon goût que par respect des téléspectateurs (les plus jeunes en particulier, déjà très exposés aux pratiques sexuelles que leurs petits copains et leurs copines leur montrent sur leur mobile ou ordinateurs) et les moins jeunes pour qui, s'ils s'y intéressaient, pourraient être traités à une heure plus avancée de la soirée. De plus les pourcentages cités me semblent très suspects. Les sources devraient être données. Si par hasard elles sont connues, l'état de déchéance de notre société est très avancé !