Débats/discussions

Les Suisses

Une réflexion historique sur la Suisse et les Suisses, c'est ce qu'a proposé la SSR durant tout ce mois de novembre. Le 4 parties linguistiques se sont unies pour proposer cette opération nationale.

Le Conseil du public se penchera le 13 janvier 2014 sur l'opération Les Suisses sur la RTS.

La SSR et la RTS invitent au voyage, interrogent nos relations à la Suisse et s’intéressent aux grandes pages de notre Histoire. Elles ont concocté, dans cette optique, un mois entier de programmes thématiques baptisé Die Schweizer – Les Suisses – Gli Svizzeri – Ils Svizzers. Ce mois de novembre 2013, les couleurs nationales ont flotté sur toutes les chaînes et plateformes internet de la SSR. De très nombreuses émissions d’information et de divertissement ont été conçues à cet effet, dont quatre docu-fictions historiques retraçant les trajectoires de figures suisses emblématiques.

Etre Suisse, aujourd’hui, que cela signifie-t-il ? Quelles sont nos origines ? Qui sommes-nous, nous Helvètes ? Comment vivons-nous cette singulière identité ? Quelles sont nos perspectives d’avenir ? Les réponses sont multiples, variées et… instructives : dans les quatre régions linguistiques, de nombreuses émissions d’information et de divertissement ont été produites et réalisées pour inviter le public à réfléchir à son histoire et à s’interroger sur son identité. Le thème est donc traité de diverses façons, à travers des films nationaux, tout comme des émissions spécifiques de la RTS.

Réagissez et donnez votre avis sur cette opération!

Vos réactions étofferont celles du Conseil du public le 13 janvier 2014.

Commentaires

Le débat est clos depuis le 26.11.2013

Cristelle Centanin — 26.11.2013 00H00

Bonjour, Je tiens juste à dire que je trouve les documentaires très intéressants et l'idée de consacrer un mois sur ce thème est vraiment chouette. Native de Genève mais d'origine étrangère j'apprends beaucoup grâce à ces programmes sur l'identité suisse. J'avoue qu'à mon époque (née en 1966) je n'ai gardé que très peu de trace historique suisse dans ma mémoire. Les cours d'Histoire m'ont soit échappés quelque peu ou alors l'accent n'était pas assez mis sur l'Histoire suisse. Je ne sais pas mais voilà je peux combler quelques lacunes grâce à votre programmation. Et surtout cela ouvre beaucoup de débats et de questionnements relatifs à notre présent. Donc super je trouve bien. Merci.

Claude Vaucher — 26.11.2013 00H00

Bravo pour cette série d'émissions. Cela nous change agréablement de l'actualité un peu trop envahissante et permet un regard moins pressé sur notre condition actuelle. Au point de vue forme, ces séries sont attachantes, elles nous parlent et on peut bien se projeter dans les personnages décrits. Au point de vue contenu, ce qui fait la force de la forme, fait un peu la faiblesse du contenu. Valoriser une personne, ce n'est pas vraiment de l'histoire, mais du roman. Il aurait pu y avoir une sorte de débat accompagnant ces émissions, permettant de mettre en perspective leur apport réel ou de décrire les grands mouvements sociaux-économiques à l'origine de leurs combats. Mais ne boudons pas notre plaisir. Ces émissions étaient divertissantes et instructives. C'est déjà une gageure...

Anne Kunz — 26.11.2013 00H00

Merci pour ces quelques séquences très instructives pour les spectateurs de tous âges, contribuant à pérenniser la mémoire collective, et nous incitant à revoir plus en détail certains chapitres de l'histoire suisse. Personnellement, j'ai apprécié l'absence de débat, laissant libre cours au dialogue en famille ou entre amis.

Isabelle Dafflon — 26.11.2013 00H00

Un rafraîchissement des connaissances historiques de mon pays, et aussi un complément. L'idée fut bonne car souvent, nous pataugeons dans le passé de nos voisins, soit germaniques, soit français, et nous complaisons dans une forme de complexe du "petit suisse", alors bravo! Quel aurait été la circulation et l'ouverture en Europe sans l'acharnement d'Alfred Escher pour son Tunnel chéri ? Je salue votre travail de recherche, merci de nous en avoir fait profiter.