Articles avec le tag ‘RSR’

La RTS tisse sa toile

À l’occasion de la récente sortie de l’application TSRinfo pour iPad, procédons à un petit tour d’horizon (non exhaustif) de la toile RTS et des nombreuses déclinaisons d’offres que la Radio Télévision Suisse met à disposition de son public.

TRSinfo sur iPad

L’application TSRinfo pour la tablette d’Apple vient d’être mise à disposition du public. Cette version évidemment gratuite propose une grande offre de nouvelles en vidéo. Vous pouvez l’imaginer, elle offre un grand confort d’utilisation sur un écran tactile de grande taille.

L’application TSRinfo pour iPad offre donc la possibilité de visionner le Journal de 19:30, les derniers flashes d’info ainsi que la météo. Le lecteur multimédia de type « Cover Flow » permet de feuilleter d’un seul doigt les reportages télévisés de manière inédite et ludique.

Outre le dernier téléjournal et toute l’information en texte, les utilisateurs « nomades » ont aussi accès aux prévisions météo sur cinq jours en vidéo et sous forme de cartes. Cette nouvelle mouture vient compléter la gamme d’applications TSRinfo déjà accessible aux possesseurs d’iPhone, de portable ou tablettes tactiles tournant sous Androïd. Et pour ceux qui n’auraient pas succombé à la déferlante Apple et Google, il reste le portail dédié www.tsrmobile.ch, atteignable via le navigateur web de votre téléphone mobile.

Et la Radio ?

La Radio Suisse Romande n’est de loin pas oubliée, puisqu’elle a été la première à exploiter la nouvelle tablette en proposant dès le 13 juin dernier une application (compatible iPad, iPhone, iPod touch) permettant d’écouter des programmes en direct ou à la carte, de suivre l’actualité en audio ou en texte et de consulter la météo avec, évidemment, un accès à tous les podcasts du site rsr.ch. Le portail http://mobile.rsr.ch vient compléter l’offre pour les utilisateurs d’autres appareils. Il est à noter que le flux d’informations exploité par les deux applications (RSR et TSRinfo) est commun, fruit de la réunion Radio Télévision Suisse.

Une multiplication des supports dans quel but ?

La consommation de nos médias de service public se diversifie. La Radio Télévision Suisse se doit de répondre aux besoins grandissants du consommateur en matière de mobilité et de flexibilité. Cette couverture de plus en plus développée s’appuie sur les canaux que sont la radio et la télévision pour offrir au public des contenus plus riches et insérés dans un véritable réseau, une toile d’information. En multipliant les plates-formes (rsr.ch, tsr.ch, sortir.ch, rsrsavoir.ch, tsrdecouvertes.ch…) et les supports (mobile…) sans oublier une incontournable présence sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…), la RTS joue pleinement son rôle de médias de service public.

Nouveau visage pour rsr.ch

Le 1er juin 2010, les visiteurs du site www.rsr.ch ont eu le plaisir de découvrir une nouvelle interface, plus fonctionnelle, plus épurée, plus « jeune », une interface qui fait la part belle aux sons, aux images et aux vidéos. Prévue depuis un certain temps, la relance surprend l’utilisateur habitué et séduira à coup sûr les nouveaux visiteurs.

Un outil commun

La conception d’un site aussi complexe que rsr.ch est le fruit d’une longue collaboration entre ingénieurs, webmasters, graphistes et intégrateurs. Mais si fonctionnalités et interfaces épurées ont été modifiées et inspirées du site de la BBC, comme l’explique volontiers Thierry Zweifel, directeur du département Ressources et développement de la RTS, la base même du site repose sur un nouveau système : le cms Escenic, également utilisé par tsr.ch depuis mai dernier. Antoine Zorzi, chef du projet de relance pour rsr.ch et responsable de l’Édition multimédia, plaisante d’ailleurs « Le choix d’un outil commun avait été décidé avant la fusion… On pourrait dire qu’il s’agit du premier bébé de la fusion, mais conçu hors mariage. »


Déjà adopté par de nombreux médias à travers le monde et permettant une mise en ligne des contenus pour des sites complexes, le cms « content management system » mis en place sous la responsabilité de Guy Dessaux et Thierry Zweifel, rendra plus simples les échanges entre les sites de la radio et de la télévision. « Il permettra de s’acheminer vers un contenu commun, surtout dans le domaine de l’information »

Un cœur de sons

En plus d’un arrière-fond commun entre radio et télévision, le site en ligne depuis le 1er juin séduit chaque utilisateur grâce à son player permanent : l’auditeur peut ainsi écouter toutes les émissions en direct ou en différé tout en naviguant sur le site, tandis que le contrôle du direct avec un simple clic facilite un retour en arrière, nouveauté pratique si le début de l’émission a été manqué.

Un autre point fort du site consiste dans la mise en valeur des contenus selon une logique thématique. Un onglet spécifique regroupe en effet les listes de diffusion, un système de recherche des titres et les émissions musicales.

Ces importants apports traduisent également un changement de perspective : alors qu’hier l’émission se plaçait au centre du site, c’est aujourd’hui le son qui est au coeur de la nouvelle interface, tout enrichi qu’il est d’images, de textes et de liens.

Nouvel outil, nouvelle ligne graphique, nouvelles fonctionnalités, le site est le résultat d’un long travail qui, comme le commente Antoine Zorzi, nécessitera encore « quelques semaines pour éliminer tout les bugs ».

Visitée environ 900’000 fois par mois, la plateforme rsr.ch se devait d’être repensée pour mieux répondre aux exigences d’aujourd’hui et semble avoir atteint son but. Certes, l’utilisateur habitué est surpris, peut-être même dérouté, mais il trouvera très vite ses repères pour apprécier un site radio qui place le son au centre de son activité et de ses offres .

 

 

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Derniers commentaires
Catégories
Archives