Articles avec le tag ‘De Weck’

Les lecteurs d’une presse élitaire…

Les lecteurs d’une presse élitaire passent avant les actionnaires de la SSR-SRG idée suisse

Les lecteurs de deux exigeants quotidiens suisses, « Le temps » et la « NZZ », ont pu découvrir le 4 janvier 2011 un texte qui exprime les choix de Roger de Weck, au moment où celui-ci revêt son nouvel habit de PDG de la SRG-SSR idée suisse.

On aura pu aussi consulter ce texte sur notre site (voir Pleins Feux à ce sujet, mis en ligne le 10 janvier 2011).

Roger de Weck se livre à d’intéressantes et nombreuses considérations qui vont transformer l’auditeur(trice)-téléspectateur(trice)-internaute avide de spectacle en partie plus ou moins grande formé d’une citoyenne lucide ou d’un citoyen pareil. Il vaut la peine de citer l’une de ces considérations :

Grâce à son organisation de milice unique au monde (une association de 20’000 membres), elle échappe à l’emprise des partis ou du gouvernement (…). La SSR est indépendante : elle est redevable au peuple suisse qui la finance. De ce fait, elle doit garantir une offre de qualité au grand public et attirer si possible un peu plus l’attention vers des offres sélectives. Car sans public, pas de service public ni de service au public.

L’organisation de milice unique au monde, en Suisse romande, est formée des membres des sociétés cantonales. Vous, chères lectrices et lecteurs ! Et moi aussi ! La SSR idée suisse fonctionne un peu comme une société anonyme à but non lucratif. Nous sommes aussi les « actionnaires » de notre originale SA !

Curieux tout de même que l’avenir d’une SA qui va se transformer ces prochaines années, ne serait-ce qu’en retrouvant des chiffres noirs, soit décrit en priorité aux lecteurs de deux éminents organes de presse du pays et non à ses vingt mille membres. Comme si le milicien n’était pas vraiment pris au sérieux !

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Derniers commentaires
Catégories
Archives