Game of thrones : saison 8, dernière

Dans le nuit du dimanche 14 au lundi 15 avril 2019, à 03h00, présentation sur RTS Un, en version originale avec sous-titres français, en même temps que sur HBO paraît-il, du premier épisode (sur 6 ) de la 8ème saison. Dans la soirée du lundi, un peu tardivement, à partir du 22h15, voici le même épisode en version doublée. Il est rare que la RTS présente une série en tenant compte de l’esprit de sa production, autrement dit en prenant le risque de réussir la fidélisation en offrant un épisode après l’autre, donc pas en rafale, discrète le deux-par-deux ,ou même plus pesante parfois avec tous les épisodes. C’est très bien ainsi. Il est probable qu’il y aura eu plus de monde à 22h15 qu’à 03h00 : à vérifier !

Photo RTS/HBO

Autre nouveauté : il était possible de voir, dans certaines salles de cinéma, à 22h15, le même premier épisode, sur grand écran. C’est ce que je me proposais de faire, curieux de savoir si « Game of Thrones » allait résister au grand écran. Un visage en gros plan sur le téléviseur apparaît à peu près grandeur nature. Le même sur grand écran devient paysage à explorer. L’incendie de « Notre-Dame-de-Paris » aura perturbé ce projet comparatif!

« Game of Thrones », par l’ampleur de son budget qui permet une mise en scène somptueuse, n’a rien à envier à un « blockbuster » destiné au seul cinéma. Dès lors, il importe de savoir si oui ou non on se laisse attirer comme fer sur l’aimant par le principe même du produit audiovisuel de ce genre.

Les 50 ans de « Temps présent », la 8ème et dernière saison de « Game of Thrones » pendant quelques semaines: la RTS offre actuellement  d’attractives gâteries….

*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

Etre « accro » à ce BB qu’est GoT

BB : BlockBuster : quelques définitions trouvées sur le web :

Mot anglais signifiant « bombe de gros calibre ou Production cinématographique à gros budget publicitaire (Larousse)

Ou encore

Blockbuster est utilisé au cinéma pour qualifier les films à gros budgets et à gros revenus, ce sont des productions exceptionnelles sur le plan financier, matériel et humain. (wikipédia).

Georges Lucas, vers 2010, alors qu’il va vendre sa société LucasFilmLimitel (LFL) à Walt Disney

 Multiples sont les exemples au cinéma : on peut se borner à ne citer que « La guerre des étoiles » de Georges Lucas et ses multiples suites, qui s’inscrivent dans une liste de films que l’on peut voir avec un réel plaisir, mais pas au point de les aligner les uns après les autres. Ces longs-métrages (LM) forment évidemment une série destinée d’abord au cinéma, les épisodes arrivant années après années plutôt que semaine après semaine ou jour après jour.

Laisser un commentaire

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Derniers commentaires
Catégories
Archives