Get Adobe Flash player

Retour vers les séries

Une vingtaine de présences, sur ce blog, depuis le début de l’année, dont un tiers consacré à différents sports, un petit tiers pour des documents d’investigation de toutes longueurs, un quart pour les séries. Le premier sujet m’attire pour son côté reposant et divertissant, le deuxième offre un enrichissement de connaissances, des ouvertures vers la compréhension du monde dans lequel nous vivons. Le troisième, inventif tant en fiction qu’en documentation, aboutit aussi à une amorce de réflexion à travers de grands romanesques. Il faut revenir vers les séries un peu oubliées ces dernières semaines. Elles contribuent à l’intérêt des programmes de nombreuses chaînes de télévision, plus que le sport et à tout le moins autant que les documents d’investigation, secteur bien développé et mis en valeur par la RTS aux heures de grande écoute en début de soirée.

Dix pour cent

Intéressante offre ces jours sur la RTS. Cette série française qui navigue dans le milieu d’un agence et de son personnel s’occupant de la carrière d’interprètes, avec pour invités des acteurs connus qui acceptent de « jouer » ce que peut-être ils sont, en est à sa troisième saison qui se terminera le lundi 26 novembre 2018. Il y aura une quatrième saison, alors que la troisième est partiellement en recul sur les deux premières. Cela explique-t-il sa présentation tardive : combien de téléspectateurs, en semaine, un lundi soir, quand se termine à 01h00, le quatrième épisode avec une Isabelle Huppert en forme presque délirante de sur-occupation ? Nous y reviendrons probablement.

La vérité sur l’affaire Harry Québert

 Pas loin, paraît-il, de quatre millions d’exemplaires, vendus dans une quarantaine de pays, du roman du genevois Joël Dicker, adapté par un excellent réalisateur français, Jean-Jacques Annaud, en dix épisodes de cinquante minutes. Cinq cent minutes, un peu plus de huit heures : c’est le temps qu’il faut pour lire environ cinq cents pages d’un roman. Le roman est écrit comme une série. Il ne s’est trouvé personne à la RTS pour prendre une option sur ce texte d’un genevois : dommage ! Il est vrai qu’il aura fallu de grands moyens, ceux de TF1, pour réaliser cette série qui va probablement entrer dans une catégorie nouvelle, équivalente aux « Blockbuskers » du cinéma.

Pour le moment, trouvé un premier avis positif, celui de Joël Dicker lui-même paru récemment dans « Le Temps ». Parmi les remarques qu’il formule, celle-ci : une série récurrente n’est pas un film tiré en longueur. On devrait pouvoir la suivre épisode par épisode, d’un jour ou d’une semaine à l’autre.

La RTS vient de réussir un joli coup double : « Dix pour cent », épisodes 3 et 4 de la saison 3, proposé le lundi 19 novembre une heure curieusement tardive ( 22h40), apparaît sur France 2 le mercredi 21 à 21h00. « Dix pour cent » mérite tout de même le premier rideau! Les deux premiers épisodes de « La vérité sur l’affaire Harry Québert » arrivent le mardi 20 novembre à 21h00 alors que TF1 les offre le mercredi  21 à 21h00.

Notons en passant que les français sont « victimes » de la concurrence entre une chaîne commerciale et le service public : ils doivent choisir entre deux séries récurrentes dont tout laisser supposer qu’elles sont à tout le moins intéressantes, placées à la même heure!!

 

Laisser un commentaire

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Tags
Derniers commentaires
Catégories
Archives