Le Nouvel-An du nouveau PDG sur la TSR

Hier : Averty et Santelli

Très lointains souvenirs : dans les années soixante, l’ORTF de nos voisins, sans concurrence commerciale, s’offrait alors le luxe de donner aux émissions de nouvel-an un ton convivial, poétique, inventif, grands moyens mis à disposition de Jean-Christophe Averty ou Claude Santelli. Jean Dumur, pour la TSR, avait plus tard tenté timidement d’en faire autant.

Partout le même bêtisier !

Preuve de la suprématie des programmateurs obsédés par l’audimate : la routine s’est installée. Chaque année on retrouve ici et là une bonne dizaine de James Bond, les valses du clan Strauss de Vienne, les musiques Militaires d’Edinburgh et partout à peu près le même bêtisier.

On ne peut pas dire que Mme Porchet chante bien. Mais même si Mr Gorgoni chante plutôt mal, cela convient très bien pour madame !

Souvenir proche : mes coups de gueule de l’année dernière, provoqués par Madame Porchet née Gorgoni qui ne chante pas très bien et l’équipe qui la ou le met en valeur. On peut recommencer.”Ils” n’ont pas raté le shérif du Conseil d’Etat de Neuchâtel, tenue plausible y compris. «Ils » ont décidé que la dame du shérif travaille comme entraîneuse sous le bureau d’un commissariat. La voici qui apparaît en reculant. Gros rires du public en direct différé. Le personnage féminin accuse le représentant de l’homme politique de ne s’intéresser qu’à son cul. Celui-ci répond immédiatement que: les nichons font aussi partie de ses attirances. Normal, puisqu’on est dans le canton de Neuchâtel où il faut s’occuper du Haut et du Bas. Enfin, souvent le Haut s’étonne du manque d’intérêt du Bas. Dans la revue, l’égalité est respectée, au détriment de la vérité historique. Les auteurs du texte en savent-ils plus long que nous ? Pendant des mois, l’année dernière, la presse a observé à l’égard d’une jeune femme une certaine discrétion. Que les auteurs de la revue foutent la paix à la dame ! Je ne sais pas qui elle est. Je n’ai pas envie de le savoir !

Meury dérange !

Un peu de place encore,mais pour un compliment. Thierry Meury cite un événement mensuel. Il n’y va parfois pas avec le dos de la cuillère. Trente-trois mineurs sortent du trou de l’Enfer au Chili. En Belgique, pas facile d’éviter l’enfer DuTroux ! Un enfant dans les bras d’un chirurgien qui l’a sauvé, le Dr Prêtre. D’autres enfants, parfois dans les bras d’un prêtre !! Mal à l’aise, le public applaudit tout de même ; avec retenue. Les chauffeurs de salle n’ont pas su apporter leur contribution. Ou peut-être étaient-ils absents ! Meury, tireur méchant, vise juste et dérange !

Nouvel adèpte de Facebook

Jouons à « Facebook » ! Fyly a aimé : la piquante Arielle Dombasle presque nue en coulisses que l’on retrouve habillée mais dénudée sur scène; une palette de chef de gare tient lieu de baguette de chef d’orchestre pour une valse viennoise ferroviaire ; la présence à plusieurs reprises sur différents écrans de la série « 10 » qui confirme tout le bien qu’on peut penser d’elle ; un « village français » de plus en plus efficace ; « Peau d’âne » de Jacques Demy avec la poésie de ses couleurs

De bronze et d’argent

Le meilleur de ces trois dernières semaines ( classement personnel, bien sûr).

En Bronze : la série « 10 » reprise sous différents supports à des moments différents.

En Argent : les ados d’une splendide série, « Romans d’ados ».

De l’Or mérité.

Le meilleur est justement attrbué à : « Les sept défis de la SSR », le synopsis d’une série proposée dans « Le temps » sur une pleine page, le 4 janvier 2011, signé Roger de Weck , le nouveau PDG. A suivre dans les mois et années qui viennent. Le citoyen mieux servi que le consommateur qui se sera pourtant pas oublié.

 

Les commentaires sont fermés.

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Derniers commentaires
Catégories
Archives