Get Adobe Flash player

De la concession au plaisir….

Le direct pour les sports sur petit écran est un impératif qui joue contre la volonté de respecter un horaire strict, parfois à la seconde près (lancement à 19 :30 :00 du « Téléjournal » RTS). Les « fans » de sports sont gâtés par la SSR-SRG donc la RTS, qui se proclament fières de consacrer autant de temps aux sports. Ces jours, à force de regarder du football européen féminin, de l’athlétisme mondial, j’en oublie de « nourrir » ce blog ! Regretter le trop-plein de sports n’interdit pourtant pas de prendre plaisir à suivre certains d’entre-eux.

L’inattendue équipe gagnante, la Holande : tout simplement le plaisir offert par du très beau football !(photo rtssporrts )

Les quatre pôles de la concession

Il est bon de se rappeler ce que l’on peut attendre du petit écran et de ses multiples autres supports de programmes, selon la concession qui est accordée à la SSR-SRG par la Confédération qui n’impose rien dans le domaine du sport:

La SSR contribue:

  1. à la libre formation de l’opinion en présentant une information complète, diversifiée et fidèle, en particulier sur les réalités politiques, économiques et sociales;
  2. b)  au développement de la culture, au renforcement des valeurs culturelles du pays et à la promotion de la création culturelle suisse, en tenant particuliè- rement compte de la production littéraire, musicale et cinématographique suisse, notamment en diffusant des émissions émanant de producteurs suisses indépendants et des émissions produites par elle;
  3. c)  à la formation du public, notamment grâce à la diffusion régulière d’émissions éducatives;
  4. d)  au divertissement.

Le divertissement le plus populaire est celui qui obtient les meilleures parts de marché. Certains sports s’inscrivent parmi les divertissements les plus appréciés.

L’équipe suisse, qui échoue avant les quarts de finale : le plaisir inattendu  d’un  football de qualité un peu irrégulière- (photo RTS SPORTS)

Une bonne place est accordée à l’information, de la brève du quotidien (les téléjournaux) aux soirées thématiques consacrées à un même sujet (les mardis d’ARTE, certains mercredis soirs de la RTS) en passant par les magazines de réflexion relativement courts (Mise au point) au plus développés(Temps présent). Les émissions éducatives sont plutôt rares.

Reste parfois un peu de temps d’antenne pour des émissions culturelles, y compris celles qui abordent l’information alors replacée dans son contexte. Les plus intéressantes jouent sur la sensibilité du propos, sur l’élégance de l’expression, la valeur ajoutée par la beauté. Les heures de grande écoute sont rarement réservées à l’enrichissement culturel.

Pour la culture, la radio, plus souple, sans publicité, moins soumise au grand nombre, fait mieux que la télévision. Mais comme j’ai choisi depuis presque toujours de donner la priorité à l’audiovisuel, je ne marque pratiquement pas de temps d’arrêt radiophonique, autrement qu’en étant assez fidèle au « Mezzo » du petit écran.

Prendre plaisir…

Le plaisir de (re)voirJeanne Moreau, forcément sublime en Célestine, et qui le restera, ne serait-ce que pour les bottines que Bunuel lui fit porter dans « Le journal d’une femme de chambre » ( photo ARTE)

Donner une priorité personnelle à la valeur culturelle et à l’information sans mépriser le divertissement conduit forcément, pour suivre les programmes tels qu’ils sont officiellement proposés par les chaînes, pour à se transformer quelque peu en « oiseau de nuit ». Bien sûr, la multiplication des accès à une émission, par les « play tv » et les « replay » sur internet donne la liberté de l’heure d’accès. Mais je me libère alors mal de l’étrange sentiment d’être seul à voir une émission qui n’est pas accessible à d’autres au même moment.

Une exigence dépasse le divertissement, l’information, l’enrichissement culturel: c’est le plaisir que l’on à éprouve à suivre un développement audiovisuel avec la richesse de son propos, les qualités de sa présentation. Ecrire dans un blog sur la télévision, c’est aussi le plaisir de partager son propre plaisir et parfois d’expliquer les raisons d’un rejet plus ou moins violent. Reste à souhaiter que le lecteur prenne plaisir à voir ces images et à lire  leurs légendes….

Les commentaires sont fermés.

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Tags
Derniers commentaires
Catégories
Archives