« Message » au Président du Conseil du Public

Le président du Conseil du public, Matthieu Béguelin, par ailleurs membre du comité de la SRT-NE, vient de prendre une excellente initiative. Il s’est adressé par courriel à plus de 200 membres de la section de Neuchâtel dont l’adresse mail est connue pour les inviter à se prononcer éventuellement sur les deux sujets qui seront prochainement traités par le conseil qu’il préside, le « Le 12 :30» radiophonique et « Magnétique ». Les réactions seront-elles nombreuses ? Espérons-le. Mais c’est surtout un appel direct à participer à la réflexion sur la radio et la télévision, qui n’est que rarement amorcée par des membres de la « base ». La RTSR s’efforce de recruter de nombreux nouveaux membres qui restent trop souvent muets et passifs comme les anciens.

Dans son texte, rappel est fait de la possibilité d’évoquer la « grille des programmes » en s’intéressant en particulier à « la forme (..) des sujets traités ».

 Ce blog aura été composé l’an dernier d’une quarantaine d’interventions, chacune permettant parfois d’évoquer plusieurs sujets qui se ressemblent (par exemple des considérations sur des séries ou des manifestations sportives).

Caroline Roux dirige "C...dans l'Air" depis septembre 2016. Le succès de l'émission susbiste...

Caroline Roux dirige « C…dans l’Air » depuis septembre 2016. Le succès de l’émission susbiste aprè le départ d’Yves Calvi. L’audience moyenne annuelle dépasse largement la moyenne annuelle de la chaîne. Pour une fois, la qualité « rapporte »…

Je me proposais ce jeudi matin 12 janvier 2017 de relater une assez longue soirée occupée à pitonner de « C..dans l’air » et « C..à vous » (France5) à « La nouvelle vague berlinoise » (Arte) en passant par « Le 19 :30 » (RTS1), une amorce de « Chérif » (RTS1), « Phoenix » (ARTE – remarquable film d’un jeune cinéaste allemand) et une prise de train en marche intitulé « Infrarouge » (RTS1).Et de tomber dans l’émission romande sur un de ceux assez nombreux débats où deux ou trois invités renforcés par l’animatrice parlent en même temps, à se rendre, bien sûr inaudibles, encore qu’il soit possible de deviner que certains sont en train de se répéter. Le conseil du public s’est déjà penché sur « infrarouge » sans pouvoir prendre acte d’autre changement que de l’horaire de diffusion, du découpage en tranches avec des rubriques incontournables, la structure et l’esprit de l’émission inchangés. Lors des débats « politiques », (au moins une fois sur deux), on en reste à la mise en scène d’affrontements entre deux camps opposés sans nuances, la majorité des participants plus occupés à démonter les arguments du ceux d’en face qu’à décrire le bien-fondé de leur position.

Anne-Sophie LAPIX, Elisabeth Lemoine, Pierre Lescure, Maxime Switek, Mathieu No!el, Patrick Cohen

Anne-Sophie LAPIX, Elisabeth Lemoine, Pierre Lescure, Maxime Switek, Mathieu No!el, Patrick Cohen: l’équipe de « C…à vous ». Tout à gauche, l’ancien patron du « Festival de Cannes… dans un rôle de « modeste » chroniqueur au quotidien…        

J’aurais pu me contenter de livrer quelques comparaisons entre

« Quatre débats dirigés par quatre femmes »

 sans aborder les sujets traités pour m’en tenir à la forme et au « climat » dans lequel se déroulent quatre émissions. Ainsi soit fait !

Caroline Roux dirige désormais « C..à vous » à quatre invités (exceptionnellement le mercredi 11 janvier 2016, trois femmes) comme d’habitude, allant jusqu’à demander qu’on lui pardonne certaines questions insistantes qui ne trouvent pas leur réponse dans une ambiance où chacun des invités écoute les autres et explique sa position sans chercher la confrontation. Anne-Sophie Lapix ( C…à vous ») passe avec finesse la parole à ses collaborateurs qui interrogent l’un après l’autre l’un ou l’autre des invités qui se succèdent sur le plateau, dans la bonne humeur ou l’émotion. Le climat fait belle place à la qualité d’écoute et au respect de l’autre, même lorsque les questions conduisent à certaines tensions.

Elissabeth Quinn, animatrice de "28 minutes" ( ARTE)

Elissabeth Quin, animatrice de « 28 minutes »    (Photo ARTE)

Le « 28 minutes » d’Arte, qui en dure 45, est conduit par Elisabeth Quin avec la même attention que ses deux « rivales » de France 5. S’y ajoute une pointe d’humour qui ose être impertinent sans devenir gênant, même si parfois se profile une certaine tension. Dans « C…à vous » et « 28 minutes » apparaissent souvent des sourires. Et l’on ose même y rire franchement.

L’ambiance sur le plateau d’ « Infrarouge » ? On se prend de bec en tentant de bloquer la parole de l’adversaire. Inutile d’écouter l’autre.

Bref, et si, une fois, mais avec insistance, le « conseil du public » parvenait à provoquer une sérieuse réflexion sur le principe même d’ « Infrarouge » qui tient encore et toujours du pugilat.

PS : la partie en vert comprend 140 signes, espaces compris !! C’est trumpien !!!

Une réponse à to “« Message » au Président du Conseil du Public”

  • Jean-M Schorderet:

    Bonjour,
    Je n’ai pas une expérience de critique cinéma ou TV comme l’auteur. J’ai 40 années passée à la TV. Juillet 1961 a 2000, le train à passé par une époque de découvertes et d’enthousiasmes en compagnie d’excellents « téléastes », ceux et celles qui ont développé l’outil mais surtout avec une certaine vision et un bel engagement.
    Maintenant ces personnes observent et certainement se posent des questions: Comment est-ce possible de voir des associations, des groupes de personnes manquant aussi peu de regard critique. Je suis extrêmement déçu par la pauvreté du dialoque avec la RTS.
    J’ai songé à m’investir, à participer. Peine perdue ces SRT exigent tout d’abord une cotisation. Pour quelle raison alors qu’elles sont déjà soutenue par une subvention RTS. Vrai ou faux ?
    Le contenu des réunions auxquelles j’ai assisté ne pose aucun regard intéressant faute de culture sur les médias.
    Désolé Monsieur Landry, ces SRT n’ont aucun pouvoir et pour preuve sont-elles reconnues. Citez-moi leur participation,interventions aux émissions radio et TV pour 2016
    Cordiales salutations

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Derniers commentaires
Catégories
Archives