Gothard : le soufflé retombe!

Le «Vieux chalet» de la chanson a été reconstruit là-haut mieux qu’avant. Le vieux tunnel de St-Gothard a été remplacé par un autre, beaucoup plus bas et plus beau (techniquement, car pour le paysage, les tunnels hélicoïdaux de Wassen restent irremplaçables): l’inauguration officielle a eu lieu le 1er juin 2016, avec force discours, force discours, larges invitations et quelques émissions spéciales de télévision, entre autres. Puis vint encore le 11 décembre 2016: ouverture commerciale. Juste en passant: que deviendra l’ancienne ligne du Gothard? Un agréable circuit touristique Fluelen-Faido  comme le Furka-Oberalp, Bâle-Chiasso ou Zurich-Milan comme le St-Moritz-Zermatt?

«Hollywoodien»?

Et sur le petit écran, c’est reparti: nouvelles aux  «JT», émissions spéciales, reportages et documents. Plus un sommet jamais atteint par la SSR-SRG: deux films de nonante minutes, le 11 et 12 au Tessin et en Suisse alémanique en premier rideau, le 12 en premier et deuxième sur la RTS, pas loin de douze millions dépensés avec des partenaires allemand et autrichien. Un film «hollywoodien», comme je l’ai entendu, mais pas lu: donc c’était à la télévision.

La chute de l'empire romain d'Anthony Mann : pour la figuration et le décor

La chute de l’empire romain d’Anthony Mann : pour la figuration et le décor…..

 

Revu au soir du lundi 26 décembre, quelques dizaines de minutes parmi les 175 d’origine, de «La chute de l’empire romain» d’Anthony Mann ( USA, 1963): là, le «hollyoodien» est sur l’écran et certainement dans le budget d’alors. «Hollywoodien» pour notre «Gothard», pour quelques scènes à forte figuration ou étincelante explosion, c’est tout de même un peu beaucoup écrire.

..et pour Sofia Loren (photos ARTE)

..et pour Sofia Loren (photos ARTE)

Quelles parts de marché?

Juste une petite idée de la distribution de "The Crown".....

Cette image, juste pour une petite idée de la distribution imposante et élégante de « The Crown »…

Mieux vaut le prendre dans le sens financier: au-dessus de la moyenne du cinéma national. Mais être au-dessus de la moyenne suisse, ce n’est pas être très haut dans l’échelle américaine. Ou même française! Un exemple différent: « The Crown », la série américaine de Peter Morgan consacrée à la Reine Elisabeth, vaut douze millions de nos francs par épisode.

..construit autour de la Reine Elisabeth interprêtée par Claire Foy (Photos Netflix)

..construite autour de la Reine Elisabeth, interprêtée par Claire Foy (Photos Netflix)

Puis voilà: le 12 décembre est passé. Il n’y a pas de dossier de presse à constituer le lendemain, faute de combattants. Oubliée par la presse, la télévision du soir avant; peut-être aussi par le public!

La seule information qui serait intéressante à connaître est relative à l’audimate, en pourcents ou parts de marché. Reste à savoir comment il faudrait s’y prendre pour obtenir les informations du Tessin, de la Suisse alémanique ou de Suisse romande: la SSR-SRG reste discrète sur ces informations numériques trop difficiles à interprêter par le commun mortels, si tant est que celui-ci s’y intéresse. Et pourtant, ce n’est pas sans intérêt, en lisant la page deux de l’assez pauvre en textes de réflexion qu’est «Télétop matin» que «Swiss Sports Awards» issus de Zurich, de savoir que 26 mille romands sur RTS 2 (18 de moins que les années précédentes!) ont fait cette audience qui ne semble pas particulièrement reflet du sport pourtant si rassembleur en général.

Onze millions pour « Gothard », oublié après son apparition sur les trois chaînes nationales, huit peut-être pour « Ma vie de courgette », déjà vu par au moins quatre-vingt mille romands, acheté dans quelques dizaines de pays. Pourquoi en parler? Pour le plaisir de glisser une photo…

Courgette - un film franco-suisse de Claude barras (Photo Rita-films)

Courgette – un film franco-suisse de Claude barras (Photo Rita-films)

Trop tard pour y revenir?

 Et bien, ce n’est pas ce mardi soir que je trouverai le temps d’y revenir…. Manque de souffle personnel: c’est peut-être dommage. Oui, mais, voici largement dépassés, une fois de plus, les cent quarante signes espaces compris qui sont la norme de la communication de base sur internet: nombre de signes, trois mille; temps de lecture, deux minutes!

 

Les commentaires sont fermés.

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Derniers commentaires
Catégories
Archives