« Brexit » sur trois chaînes

Prochain sujet, début juillet :  E U R O F O O T, comme de bien entendu, selon la chanson à multiples couplets !

*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

Dans quelques années, il est probable que le «Brexit» aura laissé plus de traces que l’ «Euro 2016» et les records d’audience battus par la «Nati» battue, elle, à la loterie! On parle beaucoup plus d’ «Eurofoot» que d’ «Europe»

Brexit: qu’attendre de la tv ?

 Le vendredi 24 juin 2016, qu’attendre de n’importe quel média, radio, télévision, presse et pourquoi pas «réseaux sociaux»? De ces derniers, rien sinon tout et n’importe quoi. Il faut faire un choix personnel puisqu’il est impossible de tout faire. Ce sera la lecture et le petit écran!

Qu’attendre, en particulier de la TV? D’abord des informations, encore des informations, ensuite des informations avec amorce de synthèse, donc début des interprétations si possibles données non comme péremptoires, mais bien en affirmations de convictions personnelles ou hypothèses

Brexit - Carte parue dans "Le figsro"

Brexit – Carte parue dans « Le figaro »

De 17h45 à 21h30

 Pour répondre à ce besoin d’apprendre, pour recevoir une amorce pour comprendre, quelles réponses ?

Choix personnel, presque une habitude quotidienne:

France 5, de 17h50 à 19h30 «C..dans l’air» puis «C’est.. à vous»

RTS1, de  19h30 à 20h00 , «Le 19 :30»

ARTE, de 20h00 à 20h50, «28 minutes»

Pour France 5 et Arte, il était facile d’organiser un débat comme chaque jour sur un seul sujet. Première bonne surprise : excellente réaction de la RTS qui consacre presque l’entier du « 19 :30» au Brexit, puis organise dès 20 :15 un « Infrarouge » spécial. Dilemme : pitonnage personnel entre ARTE et RTS Un pendant trente bonnes minutes, ce qui a pour conséquence d’être plus attentif à la manière dont chaque chaîne réagit qu’aux propos qui y sont tenus.

"Infrarouge", édition spéciale du 24 juin 2916

« Infrarouge », édition spéciale du 24 juin 2916

Comparaison peut-être dangereuse : mais allons-y tout de même ! En temps ordinaire, « C…dans l’air » plus que « C…à vous » finissent par apporter une matière qui ressemble à trois/quatre pages d’un grand quotidien international comme « Le Monde ». ARTE tient une place équivalente à celle du national «Le Temps » sur une ou deux pages. Le « 19h30 » fait comme « 20 minutes » tout de même plus proche des textes à deux mille signes que des phrases à cent cinquante ! Bis : bravo à la RTS qui a su briser le cadre de la routine avec près de nonante minutes consacrées ce vendredi 24.06.16 au « Brexit ».

OUI ou NON

Le mérite d’un référendum est de proposer une réponse simple, un « Oui » ou un « Non ». Gagne celui qui dépasse d’au moins une voix l’autre ! Ce n’est pourtant pas un moyen aussi « démocratique » que l’on croit si la question posée est complexe ou compliquée par le débat y relatif.

On se souvient peut-être que l’an dernier le peuple suisse a accepté une modification de la méthode de prélèvement de la redevance alors que la campagne avait fini par tourner pour ou contre la DRS à Zürich, plus que de la RTS en suisse romande ou la RSI au Tessin. Les Britanniques viennent-ils vraiment de se prononcer sur la sortie de l’Europe ? Pas certain : il est fort possible que le problème de la migration ait pris une place imposante dans le débat, qu’il s’agisse des centaines de milliers d’Européens de l’Est qui sont arrivés sur les iles britanniques ces dernières années ou de ceux qui aspirent actuellement à rejoindre des proches. Une partie des votants s’est probablement exprimée sur la fermeture des frontières pour limiter l’immigration !

Carte APF établie d'après le commissioj électorale

Carte APF établie d’après le commission électorale

Et puis, un 51.9% pour le retrait et 48,1 % pour y rester, c’est somme toute un match nul. Il faut donc nuancer le résultat : ainsi a-t-on vu immédiatement apparaître une carte des iles britanniques à couleurs nuancées, l’Ecosse, l’Irlande du Nord, Londres, une partie du pays de Galles, d’autres grandes villes ont dit OUI à l’Europe. Mais après ? L’Ecosse pourrait à nouveau voter sur son indépendance qui lui permettrait de faire acte de candidature à l’Europe. L’Irlande du nord pourrait se rapprocher de celle du sud.

La presse, mieux que la télévision et la radio, peut aller plus loin dans l’analyse de la situation. Par exemple, en page 6 du Monde daté de dimanche 26 et lundi 27 juin, on peut lire un texte intitulé « Le référendum souligne les fractures profondes du pays », et en sous-titre « Le Royaume apparaît divisé entre ses nations, les jeunes et les vieux, les riches et les pauvres ». Le 60 % des plus de 65 ans a voté pour la sortie, le 73 % des moins de 25 ans pour rester dans l’Europe. Fossé inquiétant !

Les pourcentages qui concernent le vote d’une région, d’une ville, d’un quartier sont directement sortie des urnes. Le vote selon l’âge, ou selon l’appartenance à un parti, au sentiment religieux, au niveau de vie, à la formation viennent d’ailleurs. Probablement de « sondages » dit de « sortie des urnes ». Il manque alors une information importante, la marge d’erreur !

Le flacon

 Il n’est pas question d’évoquer le contenu de ces presque trois heures de télévision non-stop. C’est même impossible ! Il faut alors s’arrêter au flacon qui contient la boisson qui devrait conduire à l’heureuse ivresse de l’information.

Caroline Roux, qui succède à Yves Calvi pour "C..dansl'air" (France 5)

Caroline Roux, qui succède à Yves Calvi pour « C..dansl’air » (France 5)

« C..dans l’air » conserve sa structure d’un ou d’une animatrice recevant quatre invités, des experts souvent « habitués », et propose trois reportages « externes » de réalisation datée parfois du jour même. La structure de « C..à vous » reste d’une grande souplesse : elle permet de faire entrer un sujet dans plusieurs rubriques. Ils sont au moins cinq dans l’équipe qui reçoit les invités.

Avec Elisabeth Quinn et ses deux collaborateurs habituels, « 28 minutes », dans sa partie principale, reçoit trois invités pour le principal sujet du jour.

Le « 19 :30 » aura su accorder beaucoup de temps à ce « Brexit » faisant apparaître des informations de sources différentes.« Infrarouge » reste hélas engoncé dans son système de « pour » et de « contre », avec un seul animateur-maison, cette fois trois d’un côté de la table, « contre» et deux de l’autre, « pour » et contents de l’être, sans oublier un habitué du « 28 minutes » des vendredis, Jean Quatremer, de Bruxelles. Trop de monde, comme d’habitude !

Elissabeth Quinn, animatrice de "28 minutes" ( ARTE)

Elissabeth Quinn, animatrice de « 28 minutes » (ARTE)

L’animation

 Caroline Roux, à peine terminé le « C….dans l’air » que désormais elle dirigera plus souvent puisque Yves Calvi venait le jour précédent de faire ses adieux à l’émission qu’il a si fortement marqué, le temps de changer de tenue, la voici à « C…à vous », pour parler aussi un peu de son travail dans le dominical «  C…politique ». Elle y recevait une seule et même personne pendant plus de soixante minutes. Elle aura su insister sur l’importance de la durée, qui incite à ne pas suivre le « conducteur » pourtant soigneusement préparé à l’avance. Elle tient pour une vraie chance d’avoir souvent, en cours d’émission, appris ou compris des choses pour elle inattendues.

Il vaut la peine de noter que la bonne vieille TSR avait à l’antenne il y a très, très longtemps « Les grands entretiens » dont la durée était proche d’une heure, formule qui subsiste encore sous forme abrégée à vingt-cinq minutes environ dans le très intéressant « Pardonnez-moi » animé par Darius Rochebin, plus enrichissant qu’« Infrarouge ».

Caroline Roux, Yves Calvi certainement aussi, apprennent quelque chose en animant leur émission. Elisabeth Quinn écoute attentivement ses invités. Esther Mamarbachi consacre son temps à jouer les arbitres entre ses deux clans opposés sans avoir le temps de les écouter.

Les commentaires sont fermés.

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Derniers commentaires
Catégories
Archives