La série est plus qu’une mode!

Le hasard (de la programmation) fait bien les choses. On peut voir ou revoir sur ARTE, mercredi 26 août 2015, de 20h50 à 00h40 une des versions de « Heimat », la plus récente, de 2013, composée de deux films, « Chronique d’un rêve »(107 minutes) et « L’exode » ( 128 minutes) assoociés à la série de séries désormais classiques qui a débuté en 1984. Cette « préquelle » ou « anti-épisode » se déroule entre 1842 et 1844, déjà dans le village de Schabbach. La saga, elle, couvre une période allant de 1919 à 1983.

Heimat - Edgar Reitz

Heimat – Edgar Reitz / L’exode – 2013 (Photo ARTE)

Puis ce sera, des jeudis 27 août 2015 au 24 septembre, une version restaurée et remontée de »Heimat, une chronique allemande », en sept épisodes, d’abord deux par deux puis un par un, la saga qui se déroule de 1919 é 1982, à une heure hélas tardive (après 23h00). Comme si on ne pouvait lire « Guerre et paix » qu’en fin de soirée….(fyly –  25.08.15 – 14h00)

*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

La notion même de série existait déjà au cinéma au début du XXe : la preuve en images ! Et celle-ci s’y est inscrite dès les débuts de la télévision, au moins sous forme de « soap opéra » quotidien. Depuis quelques années, tout le monde en parle comme s’il s’agissait de révélation.

Les Vampires de Louis Feuillade (1916-1917- dix épisodes, 300 minutes)

Les Vampires de Louis Feuillade (1915-1916- dix épisodes, 431 minutes)

Se mettre d’accord sur la notion de « haut de gamme » ou de « forte valeur ajoutée » n’est pas notre propos ici. Notons tout de même qu’un excellent audimate n’est qu’un des critères parmi d’autres. Exprimé en milliers de téléspectateurs, il est fortement dépendant de l’heure de diffusion. Formulé en pourcent, il devient signe intéressant.

Bon : un vent de mode, qui n’est pas tout de même pas tombé avec la dernière pluie, veut que l’on célèbre un peu partout les réussites des pays scandinaves, Danemark plus encore que Suède et Norvège, faute de savoir ce qui se passe en Finlande. Mais il y a tout de même eu, un peu partout, un avant « Borgen ».

Muisidora dans "Les vampires" de Louis Feuillade (11916-1917)

Muisidora dans « Les vampires » de Louis Feuillade (1915-1916)

  1. La Tête coupée. 33 min. Sorti le 13 novembre 1915.
  2. La Bague qui tue. 15 min. Sorti le 13 novembre 1915.
  3. Le Cryptogramme rouge. 42 min. sorti le 4 décembre 1915.
  4. Le Spectre. 32 min. Sorti le 7 janvier 1916.
  5. L’Évasion du mort. 37 min. Sorti le 28 janvier 1916.
  6. Les Yeux qui fascinent. 58 min. Sorti le 24 mars 1916.
  7. Satanas. 46 min. Sorti le 15 avril 1916.
  8. Le Maître de la foudre. 55 min. Sorti le 12 mai 1916.
  9. L’Homme des poisons. 53 min. Sorti le 2 juin 1916.
  10. Les Noces sanglantes. 60 min. Sorti le 30 juin 1916

Pour toute opération audiovsuelle, il faut un « conducteur » appelé « show-runner » dans les séries anglophones, qui n’est que le lointain équivalent du si cher au coeur des cinéphiles « auteur » d’un film, en général le réalisateur parfois aussi scénariste.

La preuve que la série « haut de gamme » à « forte valeur ajoutée » existe depuis longtemps est facile à faire. Elle reposera seulement sur quelques exemples tout de même choisis pour n’être pas en contradiction avec la bonne vieille notion d’auteur de film au sens mis en valeur dès les années 1950 par les « Cahiers du cinéma ».

*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

Au moins chaque fois une image, pour mémoire, même lointaine :

La maison des bois – Maurice Pialat – France – 1971

La maison des bois - une série pour l'ORTF (1971) de Maurice Pialat,

La maison des bois – une série pour l’ORTF (1971) de Maurice Pialat,

 Scènes de la vie conjugale – Ingmar Bergman – Suède – 1973

Scénes de la vie conjugale - Ingmar Bergman (1973) (photo ARTE)

Scénes de la vie conjugale – Ingmar Bergman (1973)
(photo ARTE)

 Heimat- Edgar Reitz – Allemagne – 1984

 

 

Une première image de "Heimat" -  Edgar Reitz

 « Heimat » – Edgar Reitz . En septembre 2015 sur ARTE les jeudis en fin de soirée!

 Twin Peaks – David Lynch- USA – 1991

Pas besoin de légende

Pas besoin de légende. En attendant un retour un 2016…..

 L’Hôpital et se fantômes- Lars von Trier – 1995-58

Lars von Trier en 19     réalisait une série, "L'Hôpital et ses fantômes", à l'humour grinçant

Lars von Trier en 1995,  réalisait une série étrange et inquiétante, « L’Hôpital et ses fantômes », à l’humour grinçant

Les commentaires sont fermés.

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Derniers commentaires
Catégories
Archives