Get Adobe Flash player

Ainsi soient-ils, 2ème saison

Mais d’abord une remarque qui n’a rien à voir avec le sujet : depuis quelques semaines, le logo rouge « avertisseur » envahit TSR 1 le dimanche soir : 21:00, « Blacklist » (violences criminelles), 22h40, « New-York, unité spéciale* (crimes sexuels à N.Y), 00H15 : « Nurse Jackie » (à quoi l’impertinente, anarchisante et peut-être libertine infirmière Jackie tardive doit-elle cette mise en garde ?). Ce logo rouge, on le retrouve le lundi soir pour la VO sous-titrée de « The Knick », vers 22h45 (pour les opérations avec chairs coupées et sang qui coule?). Tout de même, cela fait beaucoup de « feu » rouge en peu de temps !!! ( fyly – 23.09.14 – 10h30)

*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

D’« Ainsi soient-ils » en « Interventions » !

 La deuxième saison de « Ainsi soient-ils », est donc une splendide série commandité par Arte, tout en finesse dans la présentation de cinq séminaristes qui veulent devenir serviteurs d’une Eglise fortement préoccupée par le quotidien terrestre financier. La vente des Capucins se précise. Le père Fromenter (Jean-Luc Bideau) réapparait et sera finalement envoyé à Shanghaï. Son successeur, le père Bosco, ira enseignent la théologie à l’université de Louvain. La série se termine sur RTS 1 le 10 octobre et vient de débuter sur ARTE.

Ainsi soient-ils - saison 2 Mpmseigneur Poiseaux : pour rétablir la situation financière de l'Eglise de France, Monssigneur Poiseaux veut vendre llll Mais la commissions prélevée par le Vatican pour dépasser les dix pourcent proposés à l'entourage du Pape.

Ainsi soient-ils – saison 2
Pour rétablir la situation financière de l’Eglise de France, Monseigneur Poileaux veut vendre le séminaire des Capicins.
Mais la commissions prélevée par le Vatican pourrait dépasser les dix pourcent proposés à l’entourage du Pape!

Premiers plans d’une nouvelle série, « Interventions » : un accident de voiture, du sang, une jeune femme qui va accoucher conduite à la maternité. Le mari est mourant. Le samedi 4 octobre 2014 sur RTS 1, voici les deux premiers des six épisodes de cette série médicale en gynécologie, avec un super-héros, Delon, mais seulement Anthony, dans le rôle principal du Dr Roman Lucas. Il dit à une patiente de pousser très fort et le bébé apparaît presque immédiatement, cris de la mère remplacés par ceux du nouveau-né.  Une autre maman rejette son bébé, mais le bon docteur Delon donnera de bons conseils à une collègue qui parviendra à modifier le comportement de Silvia. Les ficelles pourraient bien tenir de la corde ! Pas très prometteur !

Anthony Delon rts/tf1 Episode 1/3

Anthony Delon – Dr Roman Lucas
« Interventions » : premier épisode (Photo rts/tf1)

Sur RTS1, « Interventions », série médicale anodine, produite par TF1, est proposée en premier rideau le samedi soir, peu après 20h00. « Ainsi soient-ils » apparaît le vendredi soir vers 23h00 pour se terminer peu avant 01h00. Une fois encore, sur le téléviseur, forme de diffusion qui reste la plus fréquentée, la RTS ressemble plus à « Tf 1 » chaîne généraliste commerciale, qu’à « ARTE », chaîne généraliste de service public à composante culturelle ! Ainsi en est-il des choix de programmation!

*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

Aussi bien que le première saison !

La saison 1 est apparue en septembre 2012, huit épisodes de la vie de futurs prêtres catholiques sous la direction du père Fromenter (Jean-Luc Bideau). Pas d’enquête policière, pas de meurtres dans cette production d’ARTE: un milieu rarement évoqué, sous deux angles et leur interférences, la vocation de futurs prêtres et le fonctionnement de l’Eglise catholique.

Le groupe des cinq

De gauche à droite, Emmanuel (David Baïot) Yann ( Julien Bournich) José ( Samuel  Jouy) Guillaume( Clément Manuel) Raphaël ( Clément Roussier)

De gauche à droite, Emmanuel (David Baïot), Yann ( JulienBournich), José ( Samuel Jouy),Guillaume (Clément Manuel),Raphaël ( Clément Roussier)

On retrouve donc cinq jeunes hommes, Emmanuel, l’ex-archéologue, Yann en sa force de timide, Guillaume, qui doit s’occuper de sa famille, José, l’ex-taulard, Raphaël, qui veut se détacher de sa riche famille, au cours d’une formation qui doit les conduire vers la prêtrise, une « profession » qui se raréfie. Les doutes envahissants côtoient les certitudes, à des degrés différents chez les uns et les autres. La foi est lien et mais aussi problème  entre Dieu et chacun d’eux. La 2ème saison s’inscrit bien dans la continuité de la première, avec un changement brutal pour José, peut-être condamné à rester coincé dans sa chaise d’infirme

Ainsi soient-ils - saison 2  José (Samuel Jouy), désormais cloué dans sa chaine d'infirme ?

José (Samuel Jouy), qui doit se réadapter à une autre forme de mobilité.

Le fonctionnement de l’institution

A travers un personnage qui va prendre une certaine importance, le fonctionnement de l’Eglise comme institution va prendre une certaine importabce. Il importe assez peu de savoir s’il s’agit d’un personnage qui a un modèle dans la réalité : l’important est que le récit de fiction soit plausible.il l’est.

Monsiegneur Poileaux ( Jacques Bonanafé) doit devenir président de la conférence des Evêques de France. Mais ce prélat de Limoges ne se sent guère à l’aise à l’aise dans les grands espaces parisiens et plus encore dans son entourage de trois adjoints dont l’un au moins aurait tendance à lui expliquer comment il faut se comporter en public et en privé. Il doit en particulier trouver une solution pour les difficultés financières de l’Eglise de France. Il négocie un prêt avec une femme banquière qui pose de rudes conditions pour avoir une garantie, celle du Vatican. Que voilà une habile astuce de scénariste pour assurer une présence féminine dans un univers masculin. Sans justifier sa position, l’envoyé du Vatican explique mielleusement à MSR Poileaux qu’une démission prématurée pourrait être un bien pour l’institution.

C’est alors que le personnage un peu pâle s’affirme. Il refuse de se retirer de son poste qu’il considère comme un mission en quelque sorte « divine » à laquelle il ne saurait renoncer. Il en oublie de négocier avec son interlocuteur la garantie financière de Rome. Qu’à cela tienne : il y a un moyen, l’austérité, dont il se faut le héraut, l’austérité. A commencer par son entourage immédiat, un au moins de ses proches conseillers étant de trop.

ainsi soient-ils - 2ème saison Thierry Gimenez (Le père Bosco) et Jacques Bonaffé (Monseigneur Poilevaux)

Thierry Gimenez (Le père Bosco) et Jacques Bonnafé (Monseigneur Poilveaux)

Entretiens de discernement psychologique affectif.

Tout cela n’a qu’un lointain rapport avec les problémes de conscience des jeunes futurs prêtres. Le père Bosco (Thierry Gimenez), atteint d’un lourd cancer, devrait succéder au père Fromenger, (Jean-Luc Bideau dans le nom au moins subsiste au générique) coupable d’une gestion financière douteuse, s’il fut un vrai chef spirituel pour les cinq jeunes séminaristes. Il doit désormais décider de l’avenir des futurs prêtres, conduire avec eux des « entretiens de discernement psychologique et affectif » , qui dévient assez rapidement vers une sorte d’interrogatoire sur la sexualité des séminaristes. C’est une manière aussi astucieuse de soulever indirectement le problème du célibat des prêtres. Certains des jeunes supportent d’autant plus mal certaines questions sur l’amour que le Père Bosco adopte alors une attitude qui crée un réel malaise, comme s’il avait à régler un problème personnel.

Il est évident que « Ainsi soient-ils » va continuer de retenir notre attention non par l’inventivité et les surprises de la mise en scène, mais s’appuyant sur un solide scénario, des dialogues incisifs et des interprètes plausibles. « Ainsi soient-ils » conserve donc les qualités romanesques d’une grande série récurrente bien installée dans le haut de gamme, avec tout de même une préférence pour les prêtres et un certain humanisme progressiste plutôt que de privilégier les tourments temporels financiers de l’église de France et les conflits avec la hiérarchie du Vatican.

PS :

La RTS prioritaire

Cette deuxième saison est offerte par RTS 1 sur son premier canal, depuis le vendredi 19 septembre 2014, par duos durant quatre semaines, avant son passage sur ARTE qui est pourtant le commanditaire principal de la série. Une fois encore, la RTS bénéficie d’une priorité, ce qui doit lui permettre de compter sur une part de marché au moins correcte. Mais encore et une fois de plus, l’heure de diffusion est regrettablement tardive, peu avant 23h00 pour se terminer largement après minuit. Sur ARTE, ce sera aussi en duos, dès le 2 octobre, mais dès 20h50 !

La pub en plein milieu !

Que la SSR-SRG soit une chaîne publique généraliste à financement mixte (70 % par la redevance, 30 par d’autres sources, la principale étant le publicité) est une situation de fait. Mais interrompre par une plage publicitaire le premier épisode de la 2ème saison d’ « Ainsi soient-ils » environ vingt minutes après le début de sa projection tient de la provocation… ou d’une erreur technique. Il y a place pour ces spots entre deux épisodes. S’agit-il d’une nouveauté règle interne permettant d’introduire la publicité durant la diffusion d’une fiction de moins d’une heure ?

(Réponse du service de presse de la RTS : c’est une regrettable erreur !!!!)

 

 

Les commentaires sont fermés.

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Tags
Derniers commentaires
Catégories
Archives