Scènes de ménage

Comment fidéliser le téléspectateur-consommateur

Importantes, les minutes qui précèdent et surtout suivent un journal télévisé du soir et son habituelle copine la météo. Tout est alors fait pour fidéliser le consommateur qui ne change pas si facilement que cela de chaîne : poids de l’inertie ! Avec la déjà ancienne ( 2008 ) « Minute kiosque », la TSR fit figure correcte en amenant deux fois sur trois un bon gag en une minute. Difficile d’en dire autant de l’assez récente « Vie de bureau » avec sa dizaine de personnages mal caricaturés dans une suite de clichés sans surprises. Mais la TSR fut brillante, il y a quelques années, avec « Le petit Silvant illustré ».

Souvenir délicieux, avec un brin d’émotion

Souvenir délicieux, avec un brin d’émotion

Chez nos voisins

France 3 connaît un succès qui tient sur la durée avec « Plus belle la vie » que la TSR reprend dans la matinée aux heures EMS. M6 vient triomphalement de battre un record. 3.7 millions de spectateurs pour Marion et Cédric, Liliane et José, Huguette et Raymond. Cela vous dit-il quelque chose ? Après « Kameloot », M6 dispose d’un excellent jeu avec sa très réussie série intitulée « Scènes de ménage » ( Du lundi au samedi vers 20h15)

Un principe simple

Trois couples différents, le vingtaine, la quarantaine, la soixantaine représentent une manière sans surprise de raconter l’évolution du couple traditionnel. Chaque numéro d’une vingtaine de minutes est fait de courtes scènes avec l’un des couples. Des plans d’objets volants en tous genres servent de caricature de scènes de ménages et permettent le passage de l’un à l’autre. Chaque fois moins d’une minute par couple et au moins une chute, de temps en temps précédée par des fausses chutes. C’est drôle à provoquer cette chose rare qu’est le rire d’un solitaire en salon devant son petit écran. En guise d’approche, saluons chaque couple, avec une image M6 prise en cuisine. On y observera les différences des comportements masculins dans les vingtaine, quarantaine et soixantaine.

Marion et Cédric

Un an de mariage : le temps de la découverte de manies de l’autre est arrivé. Mais les disputes semblent assez souvent encore n’être qu’un jeu. Quand elles sont sérieuses, tout s’arrangera – hors-champ – sous la couette qui peut n’être qu’un simple canapé.

Marion est très jalouse. Elle travaille comme intérimaire, mais passe plus de temps à préparer son CV qu’à l’envoyer, pour autant que cela serve à quelque chose.

Cédric est grand et beau comme un footballeur de l’équipe de France avant que l’on se pose des questions de double nationalité. Il exerce un métier de formateur pour personnel chargé de réagir dans des situations de crise.

Liliane et José

Leur fils unique vient de quitter le foyer parental. Ils vont donc devoir apprendre à vivre en tête à tête. Il aimerait bien interrompre une action culinaire pour un câlin mais ne supportera pas qu’elle en fasse autant quand il croque des chips devant la télé, surtout lors d’un match du Réal.

Liliane est esthéticienne, très soignée sur son propre corps. Elle commence à être énervée par le côté “beauf” de son époux peu porté au partage des obligations ménagères.

José, d’origine espagnole, d’où le Réal, est responsable du service des sports à la mairie. A la maison, la tv et les chips l’attirent désormais plus que Liliane.

Huguette et Raymond

Après presque quarante ans de mariage, ils croulent sous les piques quotidiennes où Huguette se montre plus subtile que Raymond. Chacun se demande comment il a bien pu faire pour épouser l’autre ; mais c’est si loin! Sous ces tonnes de vannes, l’amour désormais bien caché existe encore.

Huguette aura été femme au foyer, ce qui explique qu’elle soit devenue le CHEF du ménage de retraités.

Raymond , ancien gendarme, est passionné de faits divers. Très observateur depuis sa fenêtre, peut-être un jour saura-t-il contribuer à résoudre une affaire importante.

Les commentaires sont fermés.

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Derniers commentaires
Catégories
Archives