De l’information ou de l’info?

De mon temps, l’Information à la radio et à la TV représentait le sommet du genre. Les grands reporters, les grandes figures étaient ressenties comme une référence. Radio Suisse Romande et la TV romande étaient des demi-dieux.

Le temps a passé, on ne dit plus information, mais «info» pour faire toujours plus pour avoir une couverture, prendre tous les sujets. Mais, quid de la qualité de l’info? Une foultitude de données sont mises à disposition du consommateur avec la volonté de viser la quantité, une couverture totale.

Comme qualité et quantité ne sont pas bons amis, il existe une tendance actuelle à saupoudrer à tout va et à négliger le plus important: la véracité et l’exactitude des données (résultats sportifs tronqués, indices boursiers trop souvent erronés…). Le message de ce papier: de l’info oui! Mais de l’Information!

Les commentaires sont fermés.

Avertissement

Ce blog propose des regards subjectifs émanant de contributeurs membres d'une SRT. C’est un espace de liberté de ton qui ne représente pas le point de vue de la RTSR mais bien celui de son auteur.

Derniers commentaires
Catégories
Archives