27.08.2020 - SRG SSR

Télévision: la SSR pourrait approfondir son regard sur les différentes régions linguistiques

©RTS/Cédric Vincensini

Une étude commandée par l'OFCOM a analysé 2'352 heures de programme télévisés de la SSR.

En 2019, la SSR a légèrement étoffé son offre d’information à la télévision. Elle donne ainsi davantage la parole à des femmes dans ses contributions journalistiques. Toutefois, les chaînes de télévision de la SSR pourraient approfondir leur regard sur les autres régions linguistiques de la Suisse. Telle est la conclusion d’une étude qui a examiné, sur mandat de l’Office fédéral de la communication (OFCOM), les programmes de télévision de la SSR en 2019.

Toujours peu de liens entre les régions linguistiques

Les programmes analysés proposent bien des émissions qui ont pour thème les différentes régions linguistiques de Suisse. Les rediffusions et des reprises des programmes des autres régions ont même augmenté comparé aux années précédentes. Toutefois, les auteurs constatent que le regard porté sur les autres régions n’est pas très approfondi.

Plus de parole aux femmes

Depuis le 1er janvier 2019, la SSR doit s’efforcer de garantir une représentation équitable des genres dans ses services journalistiques. L’étude a donc examiné pour la première fois la proportion de contributions journalistiques qui font intervenir des femmes. Les valeurs mesurées sont variables d’un programme à l’autre: elles sont de 64% sur RTS UN, de 56% sur RTS Deux, de 45% sur SFR 1, de 29% sur RSI LA 1 et de 33% sur RSI LA 2. Comme l’écrivent les auteurs de l’étude, ces valeurs dépendent fortement des thématiques et de l’actualité.

Diversité thématique

La diversité des thèmes dans l’offre journalistique à la télévision reste élevée. Les structures de programme sont stables par rapport à la dernière étude en 2017. Par contre, avec l’introduction de RTS Info, la part d’information sur RTS 2 a progressé de moitié, alors que la part du divertissement a fortement diminué, passant de 17% à 5%.


Méthode de l’étude

L’étude a été réalisée par GöfaK Medienforschung GmbH, sur mandat de l’OFCOM. Elle renseigne sur la structure des programmes et éclaire différents aspects de la prestation de programme. Elle indique aussi pour la première fois comment les nouvelles dispositions introduites dans la concession de la SSR en 2019 ont été appliquées.

L’étude a analysé les programmes RTS Un, RTS Deux, SRF 1, SFR zwei, SRF info, RSI La 1 et RSI LA 2 sur deux semaines naturelles, soit en tout 2’352 heures de programme. Elle s’inscrit dans un programme de recherche qui recourt à des méthodes scientifiques pour observer en continu les programmes des radios et télévisions suisses, titulaires d’une concession assortie d’un mandat de prestations. La publication des analyses vise à stimuler le débat public sur les prestations en matière de programmes fournies en Suisse par les radios et télévisions.

Source: OFCOM