18.05 - Emission

Les derniers hommes d’Alep

© RTS/DR International Sales

Un documentaire primé au dernier festival du film de Sundance 2017.

Dimanche 21 mai 2017 à 23h35 sur RTS Deux

« Est-ce qu’on va mourir maintenant ? Probablement. » C’est ce que pensent tous les jours Khalid, Subhi et Mahmoud, qui font partie des Casques blancs, ces volontaires qui recherchent vivants et morts dans les décombres d’Alep. Ce documentaire primé plusieurs fois est digne d’une tragédie qui nous emmène sur la ligne de front, au cœur du carnage.

Un film bouleversant qui suit pendant deux ans, jusqu’en août 2016, trois membres des Casques blancs, une organisation humanitaire de protection civile. Avant la guerre, ils étaient artisans ou boulangers, aujourd’hui, dans les ruines d’Alep, les Casques blancs se battent pour la survie des victimes, apportant un peu d’humanité là où la guerre est devenue la norme.

Feras Fayyad, le réalisateur syrien, a tourné ce film non pas sur place, mais via WhatsApp et Facebook. En effet, il a été contraint de quitter son pays sans sa famille il y a cinq ans : ses films étaient trop critiques aux yeux du régime. Il vit aujourd’hui en exil au Danemark.

Ce qui le met en colère, c’est que « nous n’avons rien appris des guerres passées ». C’est la colère, mais aussi la peur et le deuil qui l’ont accompagné tout au long de ce projet. Les protagonistes et cameramen du film sont de ses amis. Des héros au sens le moins pathétique du terme, des hommes qui risquent leur vie pour redonner espoir aux victimes de la guerre. C’est leur histoire personnelle que ce film raconte, les destinées individuelles derrière les images anonymes qui circulent dans les médias…