20.03.2019 - Conseil du public

«Les autres», une chronique radio qui contribue à la cohésion nationale

Toni Poltera, Davide Gagliardi et Stéphane Gabioud © SRF

Les quatre conseils du public de la SSR se sont cette année penchés sur «Les autres - Die Anderen – Gli altri – Ils auters»

Les présidents des conseils du public notent que les émissions d’actualité des quatre unités d’entreprise de la SSR traitent très régulièrement de thèmes portant sur les autres régions linguistiques. En outre, elles collaborent à l’occasion d’émissions spéciales, notamment dans le cadre de soirées thématiques nationales ou de l’émission du 1er août. La rubrique Die Woche im Tessin / in der Romandie de SRF4 News repose par ailleurs sur une collaboration explicite avec les autres régions linguistiques. Dans ce contexte, la chronique radio Les Autres, d’une durée de 5 minutes environ et diffusée chaque semaine sur SRF1, La 1ère, Rete Uno et RTR, a fait l’objet d’une observation par les conseils du public. Ces derniers ont considéré qu’elle créait du lien entre les différentes parties du pays. Ce format offre en effet un aperçu animé et authentique de ce qui se passe dans les autres régions et donne à voir les différences culturelles tout comme les similitudes.

Miser sur des thèmes véritablement typiques

Contrairement à SRF4 News, qui met l’accent sur l’actualité politique et économique des autres régions linguistiques, le format Les autres s’intéresse à un large éventail de thèmes, ce que saluent les conseils du public. Ils souhaiteraient toutefois qu’ils soient traités de manière plus approfondie et que l’on aborde des sujets véritablement typiques, en misant moins sur les curiosités régionales : des problématiques présentes dans la vie des gens, qui les occupent, des thèmes pouvant ouvrir le débat et suscitant un intérêt dans toutes les régions. Pour les membres des conseils du public, comparer  un même thème traité d’une région à l’autre apporte une réelle valeur ajoutée, mais ils sont bien conscients que cette approche nécessite plus de travail en amont. Enfin, le fait que la langue originale soit conservée d’une région à l’autre confère à cette rubrique un caractère authentique et permet d’ancrer davantage l’idée du multilinguisme, pour en faire une évidence.

Une présence renforcée, à l’antenne comme en ligne

Comme cette rubrique demande plus de travail de recherche que d’autres formats, les conseils du public suggèrent d’avoir plus souvent recours aux correspondants et d’exploiter plus encore les synergies ainsi offertes. Il serait aussi possible de présenter un même thème régional dans toutes les autres régions linguistiques. Les membres des conseils du public ont trouvé les créneaux horaires peu favorables; ils regrettent par ailleurs que les épisodes ne soient pas suffisamment visibles sur les sites Internet des radios et que la chronique n’apparaisse pas sur les réseaux sociaux. Au vu de l’importance de ce format pour la cohésion nationale, les conseils du public estiment qu’il devrait être à l’avenir rediffusé à d’autres horaires et être disponible sur d’autres canaux. Il ne devrait pas se contenter d’être un produit de niche mais au contraire devenir un élément à part entière du programme.

Contact: Groupe de travail des présidents des conseils du public SSR; Susanne Hasler, présidente du groupe de travail et présidente du Conseil du public SRG.D, tél. 076 498 20 22

Texte: Communiqué des Conseils du public