02.12.2020 - SRG SSR

Les attentes de la branche du cinéma suisse pour la plateforme Play Suisse

©SSR

Que pensent les représentant·e·s de l'industrie cinématographique de cette plateforme?

L’industrie du cinéma suisse constitue un élément clé pour l’offre de films, séries et documentaires sur Play Suisse. Mais que pensent les représentant·e·s de l’industrie cinématographique de cette plateforme? Quels sont les opportunités et les risques qu’il·elles entrevoient avec cette nouvelle offre digitale? Qu’attendent-il·elles de la plateforme? Nous avons demandé à certain·e·s d’entre eux·elles.

Lukas Hobi, producteur, Zodiac Pictures

«Avec Play Suisse, la SSR réagit à l’évolution du comportement d’utilisation de ses téléspectateur.trices. Cela renforce la fonction publique et est dans notre intérêt à tous. En tant que projet national, Play Suisse rendra le contenu plus visible au-delà des barrières linguistiques, ce qui est une opportunité pour le cinéma suisse. Mais l’offre Play Suisse est gratuite pour les utilisateur·trices, et notre contenu, qui est très complexe et coûteux à produire, risque de perdre de sa valeur dans la perception du public.»

Francine Lusser, productrice, Tipimages Productions

«Play Suisse est une excellente idée, il est nécessaire que nous ayons une curation de films faite par des Suisses dans notre pays. Il est également important d’avoir une plateforme qui donne un espace privilégié à nos films. La force de frappe de la télévision suisse et sa relation avec les téléspectateurs·trice·s et la branche audiovisuelle est une opportunité unique. La concurrence est grande et entraîne le risque de ne pas pouvoir suivre son rythme. J’attends de la plateforme une activité éditoriale intelligente et soignée, un accès facile et une interface au goût du jour.»

Ivo Kummer, responsable de la section Film de l’Office fédéral de la culture

«L’idée de Play Suisse est captivante: rapprocher les régions linguistiques par des contenus audiovisuels et des histoires afin de comprendre, ou du moins apprendre, comment la diversité culturelle est cultivée et vécue au niveau régional et local. Une contribution à la cohésion de notre société? C’est certainement une offre bienvenue, mais seulement si les données collectées sur les utilisateur·trice·s sont traitées avec la plus grande vigilance. Il est souhaitable que Play Suisse puisse devenir la mémoire audiovisuelle à long terme de notre pays.»

Anita Hugi, directrice Journées de Soleure

«Je me réjouis des possibilités qu’offre Play Suisse: c’est une bonne nouvelle que le financement commun via la redevance puisse donner un accès libre – et multilingue, comme font les Journées de Soleure, connectant la Suisse à travers ses régions. Je suis heureuse que notre édition de films en ligne ‹filmo› puisse y offrir des œuvres-clés du cinéma suisse en accès libre. Notre bouquet de films ‹filmo› sur Play Suisse est d’ailleurs renouvelé très régulièrement. Ne l’oublions pas cependant: le streaming est une chance et un engagement. J’espère que Play Suisse sera aussi partenaire de la culture cinématographique dans le monde réel, nos salles en régions, et en ville. La magie du Cinéma réside dans l’expérience collective.»

Peter Reichenbach, producteur, C-Films

«Les médias sont en pleine mutation, tout comme la télévision. De moins en moins de gens, et surtout de jeunes, utilisent la télévision classique et linéaire; ils consomment avant tout des offres numériques sur Internet, y compris via des services de streaming. Il est donc compréhensible que la SSR doive elle aussi chercher de nouvelles façons de remplir sa mission de service public à l’avenir. Play Suisse offre peut-être un moyen de le faire. Dans un an, nous verrons comment le public suisse a accepté cette offre et comment elle doit être adaptée et développée. Comme l’a dit le philosophe chinois Lao Tseu: ‹Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.›»

Source: SSR