25.05.2021 - Communiqué de presse

«Gare à vous» et webséries RTS

Le Conseil du public de la RTSR a tenu séance le 10 mai dernier, grâce à la visioconférence.

Le Conseil du public de la RTSR a tenu séance le 10 mai dernier, grâce à la visioconférence. Il a analysé les deux rapports prévus à son agenda, à savoir: l’émission de La 1ère Gare à vous ainsi que les webséries RTS, plus particulièrement Bâtards, Bon ben voilà et Je Sais Pas Vous.

Gare à vous

Emission radiophonique emblématique de la production RTS, marquée du sceau des qualités de son animateur qui choisit de s’arrêter là où l’on ne fait que passer!

Alliant judicieusement divertissement, reportages, découvertes historiques et géographiques, rencontres insolites, Patrick Dujany entraîne avec talent les auditeurs à travers le pays, à la découverte de régions, de villes et de gares où «l’on ne s’arrête presque jamais». Gare à vous résonne comme une magnifique respiration bienvenue dans la grille des programmes de la matinée. Typique «produit» de la RTS, l’émission offre aux auditeurs une découverte de la Suisse romande et d’autres régions de Suisse dans leur diversité culturelle et sociétale, la notion de «gare» servant de prétexte à de multiples et belles rencontres avec l’histoire, les habitants et les traditions. La discussion avec les professionnels – l’animateur fétiche de l’émission notamment – a permis de saisir l’immense travail d’équipe indispensable à la réussite d’une telle émission, laquelle met en relief ce côté «magique» de la radio. Un grand «bravo» du Conseil du public pour cette plus-value culturelle multi-facettes!

Webséries RTS

Un encouragement à poursuivre dans cette voie nouvelle, en renforçant la production tout en conservant l’esprit critique requis, gage de qualité spécifique au service public!

Le Conseil du public a choisi de se pencher sur trois webséries – Bâtards, Bon ben voilà, Je Sais Pas Vous –, soucieux d’une analyse fondée sur la diversité des genres – fiction, humour et culture. Ainsi est-il passé du véritable coup de cœur pour la série Je Sais Pas Vous, au réel intérêt pour la qualité de Bâtards et à la démarche autorisant sa production, à la perplexité et au scepticisme de certains de ses membres pour Bon ben voilà dont l’humour, qui n’a pas toujours été compris, n’a de loin pas fait l’unanimité. Sur ce point particulier, le rapport du groupe de travail a suscité un débat relativement vif avec les professionnels qui l’ont estimé sévère et injuste. Ces derniers ont démontré le succès de ces webséries, chiffres d’audience à l’appui. Ils ont également exposé leur volonté de diversifier l’offre humoristique, l’importance du travail de mise en synergies ainsi que le souci de diversifier les canaux digitaux en fonction des publics différents. Le Conseil du public s’est réjoui de ces productions nouvelles, de cette offre alternative et complémentaire majoritairement de bonne facture. «Il y a clairement une carte à jouer sur ce marché!» a-t-il ajouté, insistant toutefois sur la nécessité de conserver un esprit critique permanent, garant de l’indispensable qualité imposée à un service public.

Contacts:

  • Gérald Berger, président du Conseil du public, 079 892 64 98
  • Claude-Alain Kleiner, chargé des communiqués de presse, 078 924 35 45