21.03.2020 - RTS

Épidémie de coronavirus: la RTS assure sa mission de service public essentielle et adapte ses programmes

RTS Genève / ©RTS/Laurent Bleuze

Elle a repensé sa grille dans le but de préserver ses équipes et d'offrir le plus d'émissions de service public possibles.

la RTS adapte ses programmes afin de préserver ses équipes et lui permettre de proposer au public une offre diversifiée le plus longtemps possible. Elle se concentre sur son mandat de service public en privilégiant la continuité de l’information et le renforcement de ses émissions servicielles. Comme les autres unités d’entreprise de la SSR, la RTS relaie les annonces du Conseil fédéral et informe la population sur l’ensemble de ses antennes.

«Plus que jamais, nous devons accompagner notre public et l’aider à traverser cette crise sans précédent en répondant à une triple mission d’informer, de conseiller et d’accompagner», relève Pascal Crittin, directeur de la RTS. Les programmes seront modifiés dès lundi, a fait savoir hier la RTS, pour renforcer l’actualité et les émissions de service, tout en proposant des contenus à vocation fédératrice et de divertissement, ainsi que des offres éducatives pour les élèves confinés à la maison.

Des rediffusions de magazines et autres émissions seront proposées permettant ainsi à la RTS de préserver les équipes pour assurer la continuité des émissions d’actualité et de service, ou de proposer des émissions spéciales. Les adaptions de l’offre sont également dictées par la nécessité de préserver les invités des émissions qui devront intervenir à distance et par la difficulté croissante de réaliser certains reportages sur le terrain.

Les changements dans la grille des programmes

Couleurs locales, à 19h00 (RTS 1), est l’une des émissions à faire les frais de la crise liée au Covid-19. Le journal d’informations régionales est remplacé par un nouveau rendez-vous baptisé AntiVirus. Le talk sera animé par Alexis Favre, et ponctuellement par Catherine Sommer ou Darius Rochebin. L’émission donnera la parole aux Romands.

Côté informations, le téléjournal de 12h45 ne durera plus que 15 minutes. En revanche, l’édition du 19h30 se maintient dans un format inchangé. Les magazines Mise au point et TTC s’arrêtent à l’issue de leurs prochaines éditions, respectivement dimanche 22 mars et lundi 23 mars. Géopolitis et Pardonnez-moi seront en rediffusion.

RTS Découverte lancera dès jeudi prochain une émission éducative quotidienne du lundi au vendredi de 15h00 à 16h00 sur RTS 2 pour les enfants et ados intitulée Y’a pas encore? pour réviser le programme scolaire ailleurs que sur les bancs d’école. De nombreux dossiers pédagogiques sont d’ores et déjà disponibles sur la plateforme www.rts.ch/decouverte.

Autre changement, l’émission Vacarme, diffusée du lundi au vendredi de 13h00 à 13h30, le dimanche de 9h00 à 10h00 sur La Première, deviendra Brouhaha et se destinera aux enfants.

Parmi les nouveautés sur le digital, des émissions d’actualité inédites à destination des jeunes adultes seront lancées, comme Le Short, un podcast d’info matinale de format court qui sera également disponible sur Whatsapp.

Le public est déjà plus nombreux à choisir les ondes de la RTS pour s’informer, comme le prouvent les audiences du 19h30 qui atteignent jusqu’à 80,7% de parts de marché avec 598’000 téléspectateurs vendredi 13 mars. L’émission spéciale sur le coronavirus du mercredi 18 mars a réuni 372’000 personnes pour une part de marché de 52,6%. Les audiences du site internet et de l’application ont quant à elles triplé depuis le début de la crise.

Les précisions de Pascal Crittin, directeur de la RTS:

Source: RTS Info