02.11 - Info

Création d’une association contre la disparition des radios et TV

Elle vise à "lutter contre la disparition de 19 radios et TV publiques et régionales romandes".

“Un désert de radios et de télévisions : voilà à quoi ressemblerait le paysage médiatique romand si l’initiative No Billag devait être acceptée le 4 mars prochain”, assure “L’Association contre la disparition des radios et TV” dans un communiqué.

Pour l’association la suppression de la redevance entraînerait la disparition de sept programmes TV en Suisse romande : Canal Alpha, Canal 9, La Télé, Léman Bleu, RTS 1, RTS 2, Telebielingue et de 12 programmes radios : Canal 3, Couleur 3, Espace 2, La Première, Option Musique, Radio Chablais, Radio Cité, Radio Fribourg, RFJ, Rhône FM, RJB, RTN.

L’association avancent plusieurs arguments : Tout d’abord les téléspectateurs ne feraient pas d’économie mais paieraient beaucoup plus cher pour voir leurs films préférés ou suivre les matches de hockey et de football. Ensuite, la fin de la redevance entraînerait une diminution drastique de l’offre en matière d’actualité régionale. A Fribourg par exemple, les téléspectateurs n’aurait plus que des chaînes télévisuelles étrangères.

Enfin, l’association réaffirme la contribution primordiale des médias et en particulier des radios et TV dans la démocratie directe suisse. Une information plurielle permettant en effet d’enrichir le débat démocratique et la formation de l’opinion publique.

Des personnalités de tous horizons

La présidence de l’association est assumée par le conseiller national vaudois PLR Laurent Wehrli et la vice-présidence conjointe par le socialiste neuchâtelois Jacques-André Maire et le PDC valaisan Yannick Buttet.

D’autres parlementaires font partie des membres fondateurs: Jacques Bourgeois (PLR/FR), Guillaume Barazzone (PDC/GE),  Pierre-Alain Fridez (PS/JU), Lisa Mazzone (Verts/GE), Daniel Brélaz (Verts/VD), Isabelle Chevalley (Vlib/VD) et Denis de la Reussille (POP/NE).

D’autres personnalités romandes se sont aussi engagées dans ce comité: le président du Paléo Daniel Rossellat, le directeur du Tour de Romandie Richard Chassot, le réalisateur Frédéric Gonseth, le directeur du Centre romand de formation au journalisme et aux médias Marc-Henri Jobin, le président de la Société suisse des auteurs Denis Rabaglia, le président de l’Union des Radios Régionales Romandes Philippe Zahno et le président de l’Association des Télévisions régionales romandes Vincent Bornet.