05.10.2020 - Communiqué de presse

Conseil du public: « Infrarouge » et «6h00-9h00, le samedi»

©RTS

Réuni à Lausanne le 28 septembre dernier, le Conseil du public a procédé à l’analyse de deux émissions.

Infrarouge (RTS 1): Bonne émission de débat, Infrarouge remplit pleinement son mandat, sans avoir pu déployer tous les effets de sa nouvelle formule!

Unique émission de débat de la RTS et incontournable rendez-vous hebdomadaire, Infrarouge rencontre l’adhésion du Conseil du public. D’ailleurs les chiffres relatifs aux audiences témoignent à la fois du succès et du besoin d’une telle émission dans la grille des programmes de la RTS. Si la nouvelle formule initiée en janvier n’est pas parvenue à déployer tous ses effets en raison de la crise sanitaire, le nouveau format ainsi que le décor satisfont les téléspectateurs.

Le professionnalisme de l’animation a été relevé, notamment le haut degré de préparation et la parfaite maîtrise des divers sujets traités. A la remarque relative à une certaine tendance à interrompre les invités, Alexis Favre précise qu’il s’agit là d’un souci permanent, relevant toutefois que c’est le propre d’un débat: «On n’est pas d’accord, mais on tente d’aller au-delà des divergences!», en permettant à chacun de s’exprimer. A propos de la suggestion d’un éventuel autre format à l’occasion de la présence d’un représentant du Conseil fédéral, l’idée a été jugée intéressante. Au sujet des quelques autres recommandations, Alexis Favre poursuit ainsi: «A l’évidence, nous devons être plus exigeant en ce qui concerne la rubrique La question longue Tout comme Le debrief d’ailleurs!». Quant à l’idée de prendre le temps d’une synthèse en fin d’émission, production et animation rétorquent que la durée d’Infrarouge ne le permet pas, ajoutant de surcroît qu’il faut faire confiance au public en la matière.

En résumé, au-delà d’un rapport fort positif, le Conseil du public a relevé l’excellent accueil réservé aux recommandations par la production ainsi que la qualité des réponses apportées par cette dernière. Il se réjouit de découvrir le plein effet des nouveautés prévues et de retrouver la présence du public.

6h00-9h00, le samedi (La 1ère): Un savant patchwork, dense et exigeant, ou quand culture et société s’arriment avec succès à l’actualité !

Le Conseil du public a salué la qualité de cette «tranche» radiophonique du samedi matin, fruit d’une coopération entre les secteurs Société&Culture et Actualité. Des contenus denses et exigeants alternent agréablement avec des séquences plus faciles d’accès. Ce choix est souligné tant en ce qui concerne la grille d’été que celle de la rentrée. Le Conseil du public reconnaît la difficulté qu’il y a à remplir une plage de trois heures, avec des auditeurs divers dont la durée d’écoute oscille entre 25 et 30 minutes. L’émission est magnifiquement construite autour d’une colonne vertébrale constituée par l’information, grâce à la posture de Yann Amedro, animateur et producteur, lequel prend soin des liaisons, du rythme et de la lisibilité des sujets. Quelques perles ont encore été relevées, Sur Parole notamment, et la séquence Le Trio.

Lors de l’échange avec les professionnels, le Conseil du public a apprécié de la volonté de ceux-ci de «raconter la société», au travers d’un ton différent de celui de la semaine, d’un type de narration plus aéré voire éloigné de la seule information. La suggestion d’augmenter le nombre de plages musicales a été retenue.

Bref, le Conseil du public relève la qualité de cette plage horaire du samedi matin, agréablement construite autour d’une belle variété de formats, de judicieux développements de thèmes liés à l’actualité ainsi que le soin apporté tant aux montages qu’à l’illustration sonore des rubriques.

Contacts

  • Gérald Berger, président du Conseil du public, 079 892 64 98
  • Claude-Alain Kleiner, chargé des communiqués de presse, 078 924 35 45